La genèse du projet

L’Organisation pour une Citoyenneté Universelle prend sa source dans la lutte pour les droits humains et notamment des migrants menée par ses 3 organisations fondatrices. Depuis 2011, ce projet a été partagé dans le cadre des derniers Forums Sociaux Mondiaux pour aboutir à la création officielle de l’O.C.U. en février 2013.

Dans toutes les régions du monde, les migrations ont contribué au développement social, culturel et économique des peuples et des sociétés. À l’heure actuelle, les politiques en matière de migrations se caractérisent par l’intensification des contrôles et un recul général de la protection des droits humains. Il apparaît dès lors nécessaire de penser les migrations dans une perspective nouvelle, de dépasser les peurs qui reposent sur des idées reçues.

L’idée de créer l'Organisation pour une citoyenneté universelle s’est concrétisée au Forum Social Mondial de Dakar, en 2011. Impulsé par Emmaüs International, le Mouvement Utopia et France Libertés, ce projet apparaît comme une initiative majeure, renforcée par la légitimité de la société civile mondiale. Elle s’inscrit dans la perspective de construction d’un nouvel espace politique mondial autour de peuples ou d'Etats partageant une ambition, des valeurs et des principes communs.

Cette initiative a également été partagée lors du Forum Social Mondial sur les Migrations qui s’est tenu en novembre 2012 à Manille, aux Philippines, et avait pour thème « Mobilité, Droits et Modèles Globaux : à la recherche d’alternatives ». La notion de citoyenneté universelle a notamment été reprise dans la déclaration finale de ce Forum.